Championnats de l'Asie: La Thaïlande remet les pendules à l'heure !

Succédant à la Coupe des Confédérations des Messieurs, les Championnats de l'Asie, organisés pour la première fois sous l'égide de la nouvelle Confédération continentale, l'ABSP, par la Fédération Thaïlandaise et l'Université de Thonburi ont début ce samedi avec, à la fois, les épreuves pour les Féminines, les Jeunes et les Messieurs, en Triplettes et au Tir de précision.
Dans cette dernière épreuve, une fois n'est pas coutume, les 4 qualifiés au premier tour se sont retrouvés en demi-finale, à l'exception du jeune Vietnamien battu par le Cambodgien classé cependant 5e !

asian championships2017

Ce dernier ne s'est d'ailleurs pas arrêté là puisqu'il a sorti en demi-finale le favori Thaïlandais après un duel serré jusqu'à son dernier tir au but qui, réussi, le mettait hors de portée de son adversaire. En finale mené 19-29 avant les tirs à la sautée contre un tout jeune Malaisien, la cause semblait entendue, mais l'exemple donné contre son compatriote par Bruno Le Boursicaud a dû traumatiser son adversaire car ce dernier n'a plus réussi un seul tir gagnant, au point qu'il n'était plus nécessaire qu'il tire le dernier but le Cambodgien étant passé devant à 36-29 !

asian2017

Chez les Féminines la surprise a failli être causée en demi-finale par la Vietnamienne qui est passée devant la Thaïlandaise, l'habituée Phantipha, après une magnifique série à la sautée. Malheureusement elle manquait ses trois premier buts ce qui permettait à la Thaïlandaise de prendre la tête avec deux succès. Cependant elle reprenait l'avantage en frappant le dernier but à 10 mètres. Peine perdue : Phantipha arrachait sa qualification avec un but frappé de plein fouet.
En revanche la surprise allait venir de l'autre demi-finale où la Chinoise sortait la Cambodgienne championne du monde de tête-à-tête, laquelle avait été préférée par son coach à la triple championne du monde.
La finale allait être plus difficile pour elle menée constamment au score par la Thaïlandaise. Jamais découragée elle allait également profiter des tirs à la sautée pour revenir à 22-24 avant l'épreuve des buts. Son adversaire a alors sorti de grand jeu frappant les trois premiers tandis qu'elle n'en accrochait aucun. Résultat un large succès 37-22 et un nouveau sacre pour Phantipha.
Chez les garçons par contre aucun suspens le meilleur Thaïlandais depuis plus d'un an, Sarawut Sriboonpeng, le milieu de l'équipe nationale, n'a jamais été menacé, même pas par le champion du monde en titre du Cambodge au cours d'une demi finale cependant de haute volée, tandis que, dans l'autre demi-finale le Vietnamien s'imposait contre un surprenant Japonais.
Toujours devant en finale il abordait les tirs au but avec 5 points d'avance - 33-28 -, mais il frappait les deux premiers alors que son adversaire ne faisait qu'en effleurer un et perdait tout espoir. Résultat final 43-31.
En soirée les quarts de finale en triplettes ont vu le triomphe des Thaïlandais dont les six équipes - deux par épreuve en tant que pays organisateur - sont entrées en demi-finales ce qui donnera trois confrontations fratricides - ou amicales - entre eux.
Dans les autres demi-finales on retrouvera, dans un joli ballet tournant, le Cambodge et le Vietnam chez les Jeunes, le Vietnam et la Malaisie chez les Féminines, le Cambodge et la Malaisie chez les Messieurs.