La Ville de Desbiens au Canada sera l'hôte du Championnat du Monde 2018 de Pétanque

La petite municipalité de Desbiens, au Lac-Saint-Jean, pourra désormais se targuer de figurer dans la même liste que de grandes villes comme Rotterdam, Monaco, Dakar et Marseille en accueillant la 48e édition du Championnat du monde de pétanque en septembre prochain.
Du 13 au 16 septembre, environ 300 joueurs en provenance de 48 pays convergeront vers la municipalité située à une trentaine de kilomètres d’Alma pour le plus important événement de ce sport. Desbiens, qui compte quelque 1000 âmes, a coiffé le Bénin et le Vietnam au final, ce qui frappe encore plus l’imaginaire de l’annonce de lundi.

«Ce fut un long cheminement, a avoué le maire de l’endroit, Nicolas Martel. On a fait construire 18 terrains en 2011, et en 2016, on a reçu la Coupe du Québec. Cela avait été un franc succès et un joueur de longue date, André De La Ronde, nous avait dit qu’on pouvait songer à accueillir le championnat mondial. Après avoir analysé la situation, nous avons déposé notre candidature puisqu’on trouvait l’idée intéressante avec les 48 pays présents.»
Première depuis longtemps
Même si la pétanque n’est pas aussi populaire en Amérique du Nord que dans plusieurs pays européens, la Fédération internationale n’a pas hésité une seconde à donner sa bénédiction à la candidature jeannoise. Québec, en 1975, a d’ailleurs été la dernière ville du continent à tenir la compétition.
«Je savais qu’on avait de bonnes chances malgré qu’on ne soit pas un sport aussi populaire que d’autres qui le sont ici, a précisé le vice-président Bernard Aurouze. Un peu pour ça que Desbiens avait été ciblé. Dans la région [du Saguenay-Lac-Saint-Jean], il y a la plus forte concentration de clubs au Québec, en grande proportion des membres fédérés. Il fallait s’assurer que les conditions minimales soient remplies.»
Deux énormes chapiteaux seront aménagés au Juvénat de Desbiens pour les matchs et les gradins, qui auront une capacité d’environ 5000 personnes.
«Desbiens, avec Jonquière, avait accueilli le championnat du monde de canoë-kayak en 1979, et dans l’imaginaire de la collectivité, ça a été marquant, a rappelé le maire Martel. Quand j’ai analysé le dossier, je voyais l’opportunité d’obtenir un championnat mondial à moindre coût. Ce sera une belle vitrine pour nous et pour la région.»
Niveau compétitif sous la loupe
Au Québec, le nombre d’adeptes de pétanque est évalué à 300 000. Mais peu pratiquent le sport de façon compétitive, comme c’est le cas en France, pays le plus titré de l’histoire de ce rendez-vous.
«De voir ces grosses équipes thaïlandaises, vietnamiennes, françaises, belges, j’espère que ce sera inspirant pour les gens, a reconnu M. Aurouze. On souhaite qu’on puisse produire des images sur nos grands réseaux de télévision et que ça aide au développement du sport.»
La pétanque est l’un des sports candidats pour les Jeux olympiques de Paris, en 2024. Le gouvernement du Québec a octroyé une aide de 115 000 $ au comité organisateur.

Desbiens sera l'hôte du championnat mondial de pétanque: http://www.ville.desbiens.qc.ca/championnat_du_monde